samedi 5 avril 2014

Stella Slovencik




- Ma mère s’est suicidée. Elle n’arrivait pas à être une mère
…Mon père me dit qu’il m’aime et me fuit comme la peste.
Il n’arrive pas à être un père. Et toi, tu es au milieu d’eux, sur
le gué, tu n’arrives pas à être mon amant…Comment voulez-vous
que j’arrive à devenir qui que ce soit quand je n’ai affaire
qu’à des incapables !
- Stella, tu n’y es pas.
- Ça c’est sûr, je n’y suis pas. Je ne suis nulle part. Comme toujours.
Elle alla répétant qu’elle ne pourrait continuer à vivre, bien
qu’elle se fût cru rodée aux vicissitudes de l’existence, elle sentait
que le gouffre l’appelait, le néant lui tendait les bras...
Jetterai-je une ombre sur ses pensées, ou une embellie ? Elle
sondait mon regard dans l’attente du verdict. Je me comportai
mal, je ne disais rien, absorbé par une violente douleur dans le
crane et des maux d’estomac.
- Je suis vraiment si repoussante que ça ? Avisa-t-elle.
- Tu sais très bien que non. Tu es adorable, mais je ne suis
pas la personne qu’il te faut. J’aimerais pouvoir l’être.
- Ne me dis pas que je suis trop bonne pour toi.
- Si, bien sûr, tu l’es.
- Mais je ne comprends rien. Les hommes sont incompréhensibles.
- Si tu es bipolaire, moi je suis multipolaire, tu comprends ?
Mais tu rencontreras un homme stable, constant, qui t’apportera
l’amour, l’affection et la protection dont tu as besoin, et
que tu mérites. Ne te rends pas malade dis-je. Tu sais bien au
fond que j’ai raison.
J’évitai de me représenter trop en détails ma petite voisine,
les veines ouvertes dans sa salle de bains, tout cela à cause d’une
sensiblerie épidermique, ou parce que la rongeait de près une
souffrance d’enfant qui peinait à devenir adulte, sans que
n’effleure l’espérance d’une guérison. Je me la représentai, les yeux
fermés, dans une mare de sang. Je ne pouvais chasser cette image.
J’eus envie de taper sur la table et de crier, stop, ça suffit !

Fabien Sanchez -Le sourire des évadés 
Éditions La Dragonne
à paraître en septembre 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire