vendredi 11 avril 2014

Un poème de Vincensini


Je n’aurai pour tout dire
Écrit sur mon chemin
Que mon incertitude
La buée qui recouvrait la vitre
Et peut-être la vitre
Mais jamais la fenêtre
Et jamais le chemin



Paul Vincensini (1930-1985)Toujours et Jamais (1982)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire