mardi 16 septembre 2014

Une phrase de Paul Nizon sauvée du vent...

" Ca n’est pas le sentiment de solitude qui m’a poussé à écrire mais le fait d’avoir perdu très tôt confiance en le monde " 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire