vendredi 10 octobre 2014

Bikini et nihilisme...


Regarder passer les filles sur la plage en lisant "De l'inconvénient d'être né" est un des plaisirs rares, trop rares hélas, qui fera que je ne pourrai jamais totalement condamner mon passage sur ce caillou, tant il est vrai que ce moment surpasse en intensité voluptueuse les longues journées d'hiver, de bureau, d'ennui corrosif et de tracasseries métaphysiques. Je le confesse, regarder des filles courtement vêtues, sentir la caresse du soleil sur ma peau, et lire un nihiliste, me rapproche de Dieu.

Copyright F. Sanchez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire