samedi 4 octobre 2014

Poème de ce jour...


Avec quelle 
force 
qui s’obstine, 
sous quelle 
armure,
puis-je encore 
vaincre cette
 alanguissante
tristesse 
qui me poigne ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire