lundi 6 octobre 2014

Un poème de Guillaume Siaudeau...

Le p'tit mégot plein de rouge à lèvres

Elle l'a traité
une dernière fois
de pauvre type
en pleurant
avant de jeter son mégot
plein de rouge à lèvres
sur les rails
Puis son train est parti
Lui fixe le p'tit mégot
qui fume encore
C'est tout ce qu'il lui reste d'elle
quelques braises
une petite cheminée
au milieu de l'hiver
qu'il essaie de maintenir en vie
Subitement il prend conscience
qu'il n'a plus de bois

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire