jeudi 23 octobre 2014

Hommage aux filles légères...

Partout des parangons de vertu, des culs bénis, des bénis oui oui, des moralisateurs ; société profanée, puritaine, culpabilisatrice, conforme, hygiéniste. Je dis Vive les femmes faciles, les filles légères, les Marie couche toi là, les femmes de petite vertu, vous êtes mes soeurs de charité avec lesquelles j'ai toujours eu plaisir à rouler dans l'herbe des songes pour jouer aux jeux lubriques et pervers qui remontent aux premiers émois sacrés de l'adolescence. C'est en m'agenouillant au pied de la croix, en baisant les pieds ensanglantés du bien aimé Christ, mon Dieu, que je déclare : vive le vice et la volupté, louée soit Vénus ! Mes hommages aux filles légères. Les autres, passez votre chemin, mon temps est précieux...
F. Sanchez
Photo : "L'amour Braque" de Zulawski

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire