lundi 23 mars 2015

Humains écrasés




Je voudrais écrire un livre qui plaise à Jésus. Je suis parfois désolé de si mal le servir. Mais j'écris sur mes frères et sœurs d'ici-bas dans la rubrique Humains écrasés. Je témoigne des contradictions du cœur, je suis peintre des sentiments. L’écriture est aussi une façon de passer le temps, de tromper l’ennui. Et si je déshabille les femmes et les âmes dans mes livres, c'est aussi un peu pour cela. Le ciel m'a fait sophiste dès l’avènement de la lucidité en mon plus jeune âge et, s'il y a bien une chose à laquelle je sois fidèle, c'est cette première saison de ma vie. Pour le reste, mes contradictions dansent avec moi autour d'un feu de joie, quand elles ne se traînent pas à mes côtés, sous une pluie automnale.
Jésus, comme moi, existe. Je suis son frère en cette vie. Je serai son fils dans l’autre.
Mais, l’une et l’autre, existent-elles ?


Copyright Fabien Sanchez 
Texte à paraître prochainement  dans "Vénus pleure dans un taxi" aux éditions Les carnets du dessert de lune.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire