lundi 16 mars 2015

Un jour où je doutais de moi

« Un jour où je doutais de moi », dit Dieu,
« je suis allé chez mon ami Shakespeare,
puis je me suis rendu
au domicile de Rembrandt,
qui se peignait couvert de rides.
Avant de retrouver mon royaume incertain,
j’ai salué l’enfant Mozart,
à qui j’ai apporté
un clavecin tout neuf.
Ces trois visites m’ont suffi
pour m’accepter un peu. »


Alain Bosquet  Le tourment de Dieu (1986)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire