mardi 14 avril 2015

La douceur de l'air dans Paris, diner rue de la montagne Sainte Geneviève avec deux amis, visite à ma belle sieur rue des écoles, retour à pied jusque dans le marais, bus de nuit pris à Bastille et retour à l'appartement, où, à poil, je bois un café et fume une clope devant un livre de Simon Leys, toutes fenêtres ouvertes, ah l'incomparable saveur d'un printemps clément sur la capitale...Demain, je vais voir Shaun le mouton avec un petit garçon de dix ans, fils d'une amie, j'espère qu'on va bien se marrer...Je l'aurais bien emmené voir un Jarmusch ou un Peckinpah, mais je crois que sa mère ne serait pas d'accord...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire