mardi 28 avril 2015

"Pour garder sauf l'entrain qui nous anime, il convient de tirer du quotidien et des mauvais jours quelque outil fécond adapté à l'échec. Cette quête fait de l'homme un apprenti emprunté, placé devant une vertigineuse et obscure obligation : faire de sa vie une oeuvre, forger une personnalité digne d'assumer pleinement la totalité de l'existence. "

Alexandre Jollien - Le métier d'homme

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire