samedi 4 avril 2015

Une cigarette avec Pessoa


J'allume une cigarette,
Je savoure dans la cigarette le flottement de toutes les pensées.
Je suis des yeux la fumée, comme si elle était une route
Et, dans un éclair de sensibilité et de clairvoyance,
Je jouis d'être libéré de toutes les spéculations,
Soudain conscient que la métaphysique n'est que l'effet d'une indisposition.
Ensuite je me renverse sur ma chaise
Et je continue à fumer.
Tant que le Destin me l'accordera je continuerai à fumer.


Fernando Pessoa

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire