mercredi 8 avril 2015

Vivre sans rechercher ni fuir quoique ce soit, dans de saintes dispositions et en actions utiles aux hommes de bonne volonté ; et puis surtout faire la sieste ; tremper ses lèvres dans des tasses de café, boire de l'eau fraîche, et désirer ne rien désirer, et fumer et se reposer, se reposer.
Paresseux, oisif, feignasse, n'ai-je été créé que pour le plaisir ? Non, pour l'ennui aussi. Et pour dire ceci : Marie, je t'aime.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire