lundi 11 mai 2015

Courir pour les faire jouir

Aujourd'hui, j'ai encore couru...je sors de mon lit ! Mes TENNIS donnent à ma vie une assise nouvelle quand je les chausse, et que je me traîne telle une loque oisive bourrée de cholestérol au travers des boulevards et venelles. J'enchaîne avec des séries d'abdos, je vais sculpter mon corps à la manière de Mishima, je vais devenir un homme beau et musclé comme Charles Bronson au même âge, et dans quelques mois, il ne restera rien du poète aboulique et du romancier neurasthénique ; je vais devenir athlétique, ne mangeant plus que fruits et légumes, je vais devenir beau, sans graisse, élancé, musclé et je vais faire jouir les femmes, les spirituelles, les cérébrales (qui auront toujours ma préférence) attachées à l'idée libidinale d'un corps masculin bien sculpté pour les posséder ; à moi les petites liseuses de Jane Austen que ma virilité triomphante mêlée à ma condition athlétique feront défaillir de plaisir. Je suis sur le chemin qui mène à L'homme spirituel, créatif, avec un esprit dense accordé à un corps viril et tout en muscle ! Elles ne vont pas résister, les petites intellectuelles. Courir, courir, courir encore pour les faire jouir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire