samedi 2 mai 2015

Evelyn Waugh ( sur Chesterton)

Chesterton était un homme aimable et justement aimé; il était profondément charitable et humble. Mais l'humilité n'est pas une vertu favorable à l'activité d'un artiste. Bien souvent c'est l’orgueil, la volonté de compétition, l'avarice, la méchanceté, toutes les inclinaisons odieuses qui poussent un homme à parachever, élaborer, raffiner, détruire, renouveler son œuvre, jusqu'à ce qu'il en fasse quelque chose qui puisse satisfaire sa vanité, son envie, sa rapacité. Ce faisant, il enrichit le monde plus que ne pourrait le faire un homme bon et généreux - quoiqu'il risque de perdre son âme en cours de route. Tel est le paradoxe de la création artistique.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire