vendredi 5 février 2016

Nous vivons une periode de criminalisation syndicale soutenue par ce gouvernement qui grignote les acquis sociaux et ne protège pas l'emploi, encourage les licenciements abusifs. Je suis avec les syndicalistes de Peugeolt Citroen et Good Year.
Mais dans le fond, comme le chante Lou dans Men of good fortune, I just don't care at all.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire