vendredi 26 août 2016

J'aime Woody Allen, mais ses films ont toujours lieu dans des milieux très aisés ; très très aisés. Certes, il parle de ce qu'il connait et en parle très bien, mais tout de même, en tant que fan, je me sens , comment dire ? - quelque peu exclu ; et un brin envieux et jaloux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire