mercredi 24 août 2016

Je lis "Le jardin d'Eden" d'Hemingway. Je sais, cette information ne présente en soi aucun intérêt, mais j'avais besoin de le dire. D'autant qu'il y a cette phrase géniale dedans, qui servira de titre à l'une de mes nouvelles : Impossible de tromper un miroir de bar.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire