samedi 24 février 2018

Florence Noël me répond...

 
 
Consécutivement à mon article sur l'écriture et le doute, la poétesse Florence Noël m'a répondu par ces mots remarquables qui méritent d'être ici repris.
 
C'est le doute qui cheville la foi. C'est la foi qui fait la création. C'est la création qui engendre le doute face aux abîmes du mal faire. Et c'est cette humilité de plus bas que terre qui rend â notre écriture son sceau originel.

 
 

 
 
 
Photographie Cédric Merland
 
(Tous droits réservés)
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire