jeudi 22 février 2018

Paul Auster au sujet de l'inutilité de l'Art.

En d'autres termes, l'art est inutile - du moins lorsqu'on le compare, disons, au travail d'un plombier, d'un médecin ou d'un ingénieur ferroviaire. Mais l'inutilité est-elle chose mauvaise ? L'absence de finalité pratique signifie-t-elle que les livres, les tableaux et les quatuors à cordes ne sont qu'une perte de temps ? Nombre de gens le pensent. A qui j'objecterais que c'est l'inutilité même de l'art qui lui confère sa valeur - et que la création artistique est ce qui nous distingue de toutes les autres créatures qui vivent sur cette planète, étant, par essence, ce qui nous définit en tant qu'êtres humains. Réaliser quelque chose pour le simple plaisir, pour la beauté du geste. Songez aux efforts requis, aux longues heures de répétition et à la discipline nécessaires pour devenir un pianiste ou un danseur émérites. Tant de souffrances et de dur labeur, tant de sacrifices dans le but de réussir quelque chose d'éminemment et de magnifiquement...inutile.
 
 
Paul Auster
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire