dimanche 4 mars 2018

Italo Svevo veut en finir avec la littérature.

Je note le journal de ma vie de ces dernières années sans me proposer aucunement de la publier. Pour moi, à cette heure, et de façon définitive, j'ai éliminé de ma vie cette chose ridicule et néfaste qui s’appelle littérature. À travers ces pages, je veux seulement arriver à mieux me comprendre. Mon habitude qui est celle de tous les impuissants, de ne savoir penser qu’avec une plume à la main (comme si la pensée n’était pas plus utile et nécessaire au moment d’agir) me contraint à ce sacrifice. Donc, une fois encore, instrument grossier et rigide, la plume m’aidera à parvenir jusqu’au fond si complexe de mon être.
 
 
 
 
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire