jeudi 1 mars 2018

Joan Miro, en passant...

 
La même démarche me fait chercher le bruit caché dans le silence, le mouvement dans l'immobilité, la vie dans l'inanimé, l'infini dans le fini, des formes dans le vide, et moi-même dans l'anonymat.
 
 
 
 
 
 

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire