jeudi 1 mars 2018

La phrase d'une heure trente du matin

 
Nul désir ne m’entrave plus que celui d’écrire, mais combien alors j’aime être entravé. Sont-ce mes mots qui m’émeuvent lorsque je les écris ou cette croyance vaincue que je leur porte ?
 
 
 
 
 
Tableau de Mark Rothko

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire