dimanche 25 mars 2018

Paul Auster au sujet de la peinture de Jean-Paul Riopelle.





Son art est en même temps de connaissance et d'innocence, et la perpétuelle fraîcheur de son œuvre dérive du fait que peindre n'est pas une chose qu'il exécute pour en divorcer ensuite, mais un combat nécessaire afin de mériter la maîtrise de sa propre vie et de se placer dans le monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire