vendredi 4 mai 2018

Paul Auster , en passant...

 
Il s’est avéré que ma véritable place dans le monde se trouvait quelque part au-delà de moi, et si cette place m’était intérieure elle était également impossible à situer. C’était le trou minuscule entre le moi et le non-moi, et pour la première fois de ma vie je percevais ce nulle part comme le centre exact du monde.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire