mercredi 6 juin 2018

Imre Kertész, en passant...

 
Seules nos histoires peuvent nous apprendre que notre histoire est finie, sinon nous vivrions comme s'il y avait toujours quelque chose à continuer (notre histoire, par exemple), c'est à dire que nous vivrions dans l'erreur.
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire