dimanche 8 juillet 2018

Carlos Liscano, pasando...


 
 
Parce que le mieux est de rester dans les limites du quotidien.
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire